Accueil

" Ce que j'ai fait, ce que je sais, ce que je suis,
c'est à l'esprit de l'Union fédérale que je le dois "
René Cassin
1887-1976
Compagnon de la Libération
Prix Nobel de la Paix

Fédération départementale du Var

http://www.maisonducombattant-toulon.fr/
http://www.toulon.com/
UNION FEDERALE DES ASSOCIATIONS FRANCAISES

D'ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE
Maison du Combattant
1 Place Douaumont
83000 TOULON
ufdvar@gmail.com
http://ufdvar@gmail.com
http://www.union-federale-du-var.com?page=Sige%20social
06 80 24 99 66
Formulaires
Nos partenaires
Archives
Recherche d'emploi
http://www.union-federale-du-var.com?page=Communiqus%20ONAC
UFD Var
Union fédérale nationale
http://union-federale.com/
Associations
Dernière minute
Informations
Recherche
http://www.union-federale-du-var.com?page=Recherche%201
Communiqué ANCGVM
http://www.union-federale-du-var.com?page=ANCGVM
Unités combattantes
La Boutique
Ordres nationaux
Communiqués UF
http://www.union-federale-du-var.com?page=Centenaire%20UF
Cérémonies du 11 novembre
(Messages UF et UFAC)
http://www.union-federale-du-var.com?page=Messages%20commmos
Aides et astuces
Les pages du sites comportent des icônes qui vous indiquent les actions particulières disponibles.
Cliquer sur les mots soulignés pour ouvrir le lien
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Passer le pointeur sur les textes en italliques pour voir la photo correspondante
Servir, sans se servir, ni s'asservir
Et si on pouvait les aider ?
Prochainement
Recherche ancien du commando Kieffer
http://www.union-federale-du-var.com?page=Recherche%20Ancien%20de%20Kieffer
Ecrivain
Recherche documents 14/18
http://www.union-federale-du-var.com?page=Recherche%201

Si?ge social

Maison du combattant
1 Place Douaumont
83000 TOULON
Sur la place Douaumont, proximit de la Porte d'Italie, la Maison du Combattant abrite le sige de l'Union fdrale
Une permanence est assure tous les mercredi aprs midi de 14h30 16h30 (sauf priode de congs et jours fri), ou sur rendez-vous (selon les heures d'ouverture de la Maison du combattant).
Un parking est la disposition des visiteurs derrire l'difice.

vers ufdvar@gmail.com
Accueil
Sige social
La Maison du Combattant
L'escalier d'honneur
Le bureau de l'Union fdrale

Historique

La Fdration dpartementale a t cre en 1921, mais comme le stipule la fiche de renseignement statistique dite en 1955, un sinistre survenu dans le secrtariat ne permet pas de prciser la date de parution au journal officiel.
Le document le plus ancien, ce jour en notre possession est une transcription des statuts adopts en sance du Congrs fdral du 6 janvier 1935.
Historique
Accueil

Conseil d'administration

MARZO
BLATY
GROMY
THOBIE
THOBIE
Conseil d'admistration
CHARPENTIER
LEPINE
MICHAUX
SIREROL
DI COSTANZO
GUERNION
RICHY
CORNIGLION
AUBERT
FERRANDIS
GIRAUD
MARZO
MINGOT
PSALA
ROCHEDREUX
VIZIER
ALLEGRE
SAPPA
Accueil
Passez votre pointeur sur les noms pour voir les photos
BAS
RINALDI

Les Associations

Les Associations
La Fdration dpartementale du Var se compose ce jour de vingt et une associations rparties sur tout le dpartement.
LES ARCS
http://www.union-federale-du-var.com?page=Les%20Arcs
LE BEAUSSET
http://www.union-federale-du-var.com?page=Le%20Beausset
DRAGUIGNAN
LA FARLEDE
http://www.union-federale-du-var.com?page=La%20Farlde
FIGANIERES
HYERES
OLLIOULES
RAMATUELLE
LORGUES
OLLIOULES
LE PRADET
LE REVEST les EAUX
SANARY sur MER
St JULIEN/GINASSERVIS
St MANDRIER sur MER
PAYS de FAYENCE
St MAXIMIN la Ste BEAUME
http://www.union-federale-du-var.com?page=Saint%20Maximin
LA VALETTE
CUERS
CARCES
St CYR sur MER
U.F.A.C.V.G. La Farlde
Accueil
Les Associations
UFD Var
Informations
Nos partenaires
La Boutique
Documents
Diaporamas
album photo

Le Beausset

Anciens combattants du canton du Beausset
Union Fdrale


2 Avenue Saint Louis
83 330 Le Beausset
http://www.ville-lebeausset.fr/
06 80 24 99 66
famblaty@wanadoo.fr
http://www.union-federale-du-var.com?page=
Accueil
Nos deuils
http://www.union-federale-du-var.com?page=Nos%20deuils
Evnements
Conseil d'administration
Assemble gnrale
Albums photo
Nos amis
2018
Nous avons appris avec tristesse le dcs de notre camarade Bernard JAMBU. Ses obsques ont eu lieu le 31 janvier dernier dans la plus stricte intimit
Cliquer sur les mots souligns pour ouvrir le lien
2017
Notre ami Roger LEPRAND nous a quitts le lundi 16 janvier. Ces obsques ont t clbres le vendredi 20 janvier en l'glise du Beausset.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Roger%20Leprand
Nous dplorons avec tristesse le dcs de notre camarade Edouard FRAVAL survenu le 31 dcembre dernier. Sa dpouille a t inhume le 4 fvrier au cimetierre de Beausset
http://www.union-federale-du-var.com?page=E.%20FRAVAL
C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le dcs de notre amie Marie, pouse de notre camarade Jean Claude Muller. Ces obsques ont eu lieu au Beausset le 10 mai.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Roger%20Leprand
Nous avons appris avec tristesse et consternation le dcs de notre camarade Jacques DUSEIN. Ses obsques se sont droules le mercredi 19 juillet 2017 La Seyne.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Perez
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Dusein

Motion "19 mars"

Position de l'UFD Var propos du ' 19 mars "

Le 22 janvier 2002, l'Assemble nationale avait adopt une proposition de loi relative la reconnaissance du 19 mars comme ' journe nationale du souvenir et de recueillement la mmoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algrie et des combats en Tunisie et au Maroc ".
A la suite d'un changement de majorit au Parlement, le Snat a adopt ce texte, sans modification, le 8 novembre 2012 (la proposition de loi avait t approuve par la Commission des affaires sociales du Snat).
Cette loi a t dfre au Conseil constitutionnel, le 9 novembre 2012, par plus de soixante snateurs, qui en contestaient la procdure d'adoption. Elle l'a t galement le 13 novembre 2012, par plus de soixante dputs qui contestaient la fois la procdure d'adoption, l'absence de porte normative de la loi dfre et la mconnaissance de son domaine de comptence par le lgislateur, ainsi que la mconnaissance de l'objectif de valeur constitutionnelle d'accessibilit et d'intelligibilit de la loi [sic].
Par sa dcision n 2012-657 DC du 29 novembre 2012, le Conseil constitutionnel a dclar la loi conforme la Constitution.
Cette loi, participant d'une dmarche essentiellement politicienne, rsultant d'une attitude partisane et d'un parti pris revanchard, jette nouveau le trouble et la discorde au sein du monde combattant, faisant fi de toutes les prventions qui avaient prvalues jusqu' ce jour l'encontre d'une ventuelle reconnaissance du 19 mars.
Les lments qui portent rcuser cette date sont de notorit historique, reconnus par l'immense majorit des associations patriotiques et d'anciens combattants, et seulement ignors de deux d'entre-elles :
- Les accords d'Evian, conclus le 18 mars 1962 entre le gouvernement franais et le FLN algrien, prvoyaient la cessation des hostilits ds le 19 mars, date de mise en ouvre officielle du ' cessez le feu ". Les faits dmontrent, l'vidence, qu'aprs cette date, les pertes militaires, les massacres et enlvements de civils et de suppltifs (Harkis, Mokhaznis, GMPR, GAD.) se chiffrrent par dizaines de milliers.
- La tournure prise par les vnements sur le territoire algrien devint rapidement critique et dclencha l'exode massif de la population de souche europenne et le rapatriement des ' Pieds noirs " sur le sol mtropolitain.
- Accessoirement, et au mpris de toute ralit historique et factuelle, le parti unique algrien dtourna cette date pour faire du 19 mars une fantasmatique ' Fte de la victoire ".
- Le 19 mars n'a aucune signification pour ce qui concerne les combats de Tunisie et du Maroc.
- La qualit de combattant est reconnue tous ceux qui y sont ligibles jusqu'au 2 juillet 1962, et les mdailles commmoratives des oprations de scurit et de maintien de l'ordre avec agrafe ' Algrie " sont attribues jusqu'au 1er juillet 1964.
- Le dcret n 2003-925 du 26 septembre 2003 instituant une journe nationale d'hommage aux "morts pour la France" pendant la guerre d'Algrie et les combats du Maroc et de la Tunisie, le 5 dcembre de chaque anne, n'a pas t abrog.
Compte tenu de tous ces lments, la Fdration dpartementale du Var de l'Union fdrale ne s'associera pas aux crmonies commmoratives organises le 19 mars et auxquelles elle serait convie participer.
Ses reprsentants et son drapeau continueront d'honorer la mmoire des victimes de ces conflits lors des crmonies qui seront organises le 5 dcembre.
Conformment ses statuts et son thique, elle laisse toute libert aux Associations fdres quant au choix de la ou des crmonies auxquelles elles souhaitent participer.
Michel Blaty

Aprs l'adoption par le parlement de la loi instituant le 19 mars comme ' journe nationale du souvenir et de recueillement la mmoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algrie et des combats en Tunisie et au Maroc " et compte tenu de l'motion suscite par cette dcision au sein du monde combattant, le Conseil d'administration de la Fdration dpartementale du Var de l'Union fdrale a prsent une motion ce sujet lors de l'Assemble gnrale du 14 avril 2013.
Ce texte qui prcise la position de la Fdration quant cette loi, a t vot par l'Assemble l'unanimit de ses membres.
Accueil
Loi dite "du 19 mars"

Retraite du combattant

Retraite du combattant
La retraite du combattant n'est pas une retraite professionnelle. Il s'agit d'un avantage vers en tmoignage de la reconnaissance nationale par le ministre en charge des anciens combattants, sous conditions. En principe, elle est attribue partir de 65 ans, sur demande de l'intress. Dans certains cas, elle peut tre verse par anticipation partir de 60 ans.

Conditions d'attribution partir de 65 ans
Etre titulaire de la carte du combattant
Conditions d'attribution entre 60 et 64 ans
Pour obtenir la retraite du combattant ds 60 ans, la possession de la carte du combattant est ncessaire, mais ne suffit pas.
Il faut galement se retrouver dans au moins une des situations suivantes.
Premire situation
Etre titulaire de l'allocation de solidarit aux personnes ges (Aspa).
Deuxime situation
Etre titulaire d'une pension militaire d'invalidit indemnisant une incapacit d'au moins 50% et percevoir l'une des allocations suivantes :
- Allocation pour adultes handicaps (AAH),
- Allocation d'aide sociale aux personnes ges (dite "allocation simple"),
- Allocation spciale vieillesse ou allocation aux vieux travailleurs salaris (AVTS).
Troisime situation
Etre domicili dans un dpartement ou une collectivit d'outre-mer.
Quatrime situation
Etre titulaire d'une pension militaire d'invalidit indemnisant une ou plusieurs infirmits imputables des services accomplis au cours :
- d'oprations dclares campagnes de guerre,
- ou de maintien de l'ordre hors mtropole.
Dpt de la demande de retraite du combattant
Il convient de faire la demande au service dpartemental de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC -VG) qui a dlivr la carte du combattant, au moyen du formulaire Cerfa n10860*03, accompagn des justificatifs demands.
Pour tous les demandeurs de nationalit franaise rsidant en France
- le formulaire de demande rglementaire (CERFA N10860*03) complt, dat et sign
- la photocopie des pices d'identit franaise, pour les demandeurs ns l'tranger uniquement
- une photocopie de la carte du combattant
- une photocopie de la carte vitale ou de l'attestation vitale
- un relev d'identit bancaire

Demande adresser :
Service dpartemental de l'ONAC Var
247 Avenue Jacques Cartier
83090 TOULON CEDEX 9
Versement
Le versement est ralis en 2 fois.
La retraite du combattant se cumule avec les retraites professionnelles. Elle est incessible et insaisissable. Elle n'est pas imposable, ni prise en compte dans le calcul de ressources pour l'obtention d'avantages sociaux.
noter : la retraite du combattant ne peut pas tre reverse au conjoint aprs le dcs du bnficiaire.


http://www.union-federale-du-var.com?page=Formulaires
Accueil

ADCS

Accueil
L'ADCS qui tait devenue "Aide spcifique au conjoint survivant le 1er janvier 2015 a t supprime le 15 juin 2015 (voir ici).
http://www.union-federale-du-var.com?page=Modifications%20de%20l%27ADCS
http://www.union-federale-du-var.com?page=Modifications%20de%20l%27ADCS
http://www.union-federale-du-var.com?page=Suppression%20ADCS
Faisant suite aux conclusions d'un groupe de travail runissant des parlementaires, des associations d'anciens combattants et des reprsentants de l'administration, l'instruction du 31 aot 2007 du directeur gnral de l'office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) a institu une aide diffrentielle en faveur de conjoints survivants ses ressortissants (ADCS).

Gre par l'ONAC-VG, l'ADCS n'a pas pour objet de se substituer aux droits lgaux, rglementaires ou conventionnels auxquels les intresss peuvent prtendre. Originellement fix 550 euros par mois, le montant de son plafond mensuel a t rgulirement revaloris et est fix 987 euros depuis le 1er janvier 2015.

Peuvent donc y prtendre les conjoints survivants de ressortissants de l'ONAC-VG (veuves de guerre, conjoints survivant pensionns, conjoints survivants de titulaires de la carte du combattant ou de bnficiaires du code des pensions militaires d'invalidit et des victimes de guerre) gs au minimum de soixante ans au moment de la demande, justifiant d'un niveau de ressources mensuelles infrieur 987 euros et rsidant de faon rgulire et continue dans le dpartement o la demande est dpose.

L'aide diffrentielle s'ajoute l'ensemble des ressources, l'exception des aides au logement, dont dispose le demandeur ou auxquelles il peut prtendre (RSA (514 ) entre 60 et 64 ans l'ASPA (800 ) partir de 65 ans).

Le fait de refuser de recourir aux dispositifs sociaux ordinaires, ne constitue pas un motif d'inligibilit l'ADCS, mais le montant de cette aide, sera tabli en tenant compte des ressources que ces dispositifs auraient assures.

Chaque demandeur doit produire l'appui de se requte :

- Son dernier avis d'imposition ou non imposition.
- Ses 3 derniers relevs de compte bancaire/postal ou une attestation de son organisme bancaire indiquant le montant des ressources perues.
- La notification de ses droits l'Allocation Personnelle Autonome ou A.P.A. ou une dclaration sur l'honneur de non perception de l'A.P.A.
- Une photocopie du livret de famille.
- Un R.I.B/R.I.P.
- Les justificatifs de la qualit de ressortissant l'O.N.A.C.V.G. ainsi que la situation de famille, les ressources perues, les charges supportes et les documents permettant de comprendre l'objet de la demande.

Aide Diffrentielle au Conjoint Survivant

Code PMI-VG

Refonte du Code des PMI-VG
Accueil
Le nouveau code PMI-VG annot par le groupe de travail qui runit les reprsentants de plusieurs associations du monde combattant a t mis en ligne sur le site:
http://code.pensionsmilitaires.com/codes/cpmivg2017
La promotion de ce site sera faite par l'envoi d'un communiqu du groupe de travail, mais vous pouvez d'ores et dj le faire connaitre autour de vous, mme s'il est encore incomplet. Il est destin aider les intresss mais aussi tous ceux qui ont le mettre en ouvre (juges, avocats, Etat-majors, mairies,.) et .? c'est nouveau .? les victimes des attentats. Il doit tre enrichi au long de l'anne 2017 de manire tre complet le 31 dcembre 2017.
http://code.pensionsmilitaires.com/codes/cpmivg2017
Communication

Communiqu? UFD Var


' Ces Franais que nous fmes contraints de jeter dans la bataille, ils ont des droits sur nous. Ils veulent qu'aucune de nos penses ne se dtourne d'eux, qu'aucun de nos actes ne leur soit tranger. Nous leur devons tout, sans aucune rserve."
Georges Clmenceau.

C'est en ces termes que, le 20 novembre 1917, l'occasion de son investiture, et alors que la guerre qui ensanglantait le pays depuis trois ans devait encore durer une anne entire, le nouveau Prsident du conseil tablissait les prmices d'un droit nouveau rendu ncessaire par les consquences effroyables de ce premier conflit mondial : le droit rparation.

" La Rpublique, reconnaissante envers ceux qui ont assur le salut de la patrie, proclame et dtermine, conformment aux dispositions de la prsente loi, le droit la rparation "
Loi des pensions d'invalidit - Article premier

Ce droit nouveau trouvait sa premire concrtisation dans le vote, le 31 mars 1919, d'un texte instituant le droit rparation pour les anciens combattants et victimes de guerre, (pensions militaires aux infirmes, veuves, orphelins et ascendants), loi plus connue sous le nom de ' loi Lugol ".

' A l'ge o, d'ordinaire, les hommes ont la possibilit d'conomiser pour assurer leurs vieux jours, ceux-ci ont t arrachs leurs occupations et leur famille pour dfendre le pays. A leur retour, les conditions de vie avaient chang. Leur situation s'tait trouve modifie et souvent leur dtriment. L'esprance qu'ils pouvaient avoir d'assurer eux-mmes la scurit de leurs vieux jours, ils ne l'ont plus cette heure ".
Expos des motifs de la proposition de loi n5589 du 15 fvrier 1923

Cette proposition voyait son aboutissement dans le vote de la loi du 4 aot 1923 portant cration de la ' rente mutualiste du combattant ".

Depuis lors, quels qu'aient pu tre les drames ou les difficults vcus par notre pays, il ne fut jamais port atteinte ce droit, rput imprescriptible et intangible.
Par le dcret N 2013-853 du 24 septembre 2013, paru au journal officiel du 26 septembre, qui prvoit une rduction du taux de majoration par l'Etat de la rente mutualiste du combattant, le pas a t franchi.
La Fdration dpartementale du Var de l'Union fdrale, en plein accord avec le Bureau national, juge cette dcision inacceptable, car prise sans aucune concertation avec les grandes fdrations d'anciens combattants ( l'exception, semble-t-il, d'une seule*).
Elle considre comme humiliante envers les anciens combattants l'attitude qui consiste penser que certains d'entre eux ne seraient pas capables de prendre la mesure des difficults actuelles du pays et, partant, de consentir des amnagements de leurs droits.
En consquence, l'Union fdrale du Var, refusant ce qu'elle regarde comme un oukase intolrable, exige l'abrogation du dcret concern et un amnagement de la loi de finance sur ce point, prenant en compte les rsultats d'une relle concertation avec les reprsentants des fdrations d'anciens combattants

* information parue dans ' Le Figaro " (le figaro.fr) sous la plume de G. Guichard le 11/10/2013.

Accueil
Communiqu UFD Var
Runie en Comit fdral, le samedi 26 octobre 2013, la Fdration dpartementale du Var de l'Union fdrale, ayant pris connaissance du dcret N 2013-853 du 24 septembre 2013, paru au journal officiel du 26 septembre, qui prvoit une rduction du taux de majoration par l'Etat de la rente mutualiste du combattant, a dcid, l'unanimit, de transmettre aux Parlementaires du dpartement, le communiqu suivant :
Dcret N 2013-1307 du 27 dcembre 2013
C'est avec une grande satisfaction que nous avons pris connaissance de la parution, le 1er janvier 2014, du dcret 2013-1307 du 27 dcembre 2013 fixant le taux de majoration de l'Etat des rentes accordes au titre de l'article L. 222-2 du code de la mutualit.
En effet, il met fin au rabotage de la participation de l'Etat au profit de la rente mutualiste du combattant institue par le dcret N2013-853 du 24 septembre dernier.
Nous devons nous fliciter de cette dcision dont nous pouvons lgitimement penser qu'elle est en partie le rsultat de la mobilisation des Associations et Fdrations nationales d'Anciens combattants et en particulier de l'Union fdrale.
Nous aurons la faiblesse de croire que l'action que nous avons mene auprs des parlementaires varois a galement servi aboutir cet heureux dnouement.
Cet pisode dsagrable nous montre bien qu'il est impratif, pour les anciens combattants, de rester vigilant, surtout pour ce qui concerne le "Droit rparation".
Il dmontre galement que notre mobilisation n'est pas vaine ds lors qu'il s'agit de dfendre les causes justes qui nous concernent.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028409579&dateTexte=&categorieLien=id

Communiqu?s UF

Accueil
Communiqué du 26 mars 2018
Communiqués UF

Communiqué de l'Union Fédérale des Associations Françaises d'Anciens Combattants,
Victimes de Guerre et des jeunesses de l'Union fédérale


La France dispose depuis le 4 septembre d'un nouveau gouvernement. Dans celui-ci, nous ne distinguons toujours pas de responsable clairement identifié en charge des Anciens Combattants, promesse du Président de la République quand il était candidat à la magistrature suprême.
Certains pourraient penser que les missions confiées à Madame la Secrétaire d'État auprès de la Ministre des Armées identifient clairement celle-ci ? Non, ce n'est pas le cas et, bien qu'elle remplisse parfaitement sa mission envers les anciens combattants, elle est clairement identifiée comme étant subordonnée à la Ministre des Armées ; cette dernière n'est pas non plus dédiée aux anciens combattants. Alors pourquoi cette omission à laquelle il serait facile de remédier ?
Un haut fonctionnaire de la Cour des Comptes, considérant que le Droit à Réparation était frappé d'obsolescence, assimilait la Retraite du Combattant à une retraite complémentaire, oubliant ainsi qu'il s'agissait de réparation. Ce ne serait après tout que la réflexion un peu sotte d'un simple subordonné mais cette réflexion n'a pas fait l'objet d'un rappel à l'ordre de ses supérieurs. S'agit-il d'une maladresse voulue ? Nous pouvons penser que ce fonctionnaire, sans doute zélé, avait bien préparé son sujet. Pourquoi ce silence du responsable politique ?
Nous entendons très souvent dans le discours de nos décideurs politiques le terme de devoir de reconnaissance envers nos soldats ; c'est bien mais très insuffisant. La Reconnaissance est le premier élément de la Réparation mais elle est loin d'en être la globalité. H semble que la réparation, devoir régalien de l'État, ait disparu du vocabulaire usuel ; pourtant ce terme n'appartient-il pas toujours à la langue française !
Non, je ne serai vraiment rassuré que lorsque j'entendrai, dans le discours officiel, le terme de "Devoir de Réparation envers ceux qui donnent leur sang pour la France".
A Paris, le 6 septembre 2018

Communiqué du 6 septembre 2018
Lettre du Président au Premier ministre

Retraite mutualiste

Le 25 septembre 2013, nous avons pris connaissance de l'entre en vigueur du Dcret n 2013-853 du 24 septembre fixant le taux de majoration de l'Etat des rentes accordes au titre de la retraite mutualiste.
Ce taux est revu la baisse et port 20%, des adaptations tant apportes aux cas particuliers viss par l'article L 222-2 du code de la mutualit.
Cette atteinte intolrable l'intangibilit du droit rparation a t dnonce par l'Union fdrale runie en congrs du 25 au 29 septembre 2013 DOURDAN.
Par la voix de son prsident national, Jean Claude BUISSET, elle a fait part M. Serge BARCELLINI, Conseiller auprs du ministre dlgu aux Anciens combattants, de sa stupeur et de son indignation face cette dcision qu'elle considre comme inacceptable.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027991430&dateTexte=&categorieLien=id
http://fr.wikipedia.org/wiki/Retraite_mutualiste_du_combattant
Accueil
Retraite mutualiste du Combattant
Le 1 octobre 2013


JORF n0224 du 26 septembre 2013

Texte n18


DECRET
Dcret n 2013-853 du 24 septembre 2013 fixant le taux de majoration de l'Etat des rentes accordes au titre de l'article L. 222-2 du code de la mutualit

NOR: DEFD1320799D



Publics concerns : titulaires de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la nation ayant constitu une rente mutualiste.

Objet : le prsent dcret modifie la majoration de l'Etat accorde aux personnes ayant souscrit une rente mutualiste.

Entre en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice : le prsent dcret fixe 20 % le montant de la majoration accorde par l'Etat des rentes mutualistes constitues par les titulaires de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la nation ayant souscrit un contrat qui leur permet de percevoir une rente viagre. Il modifie, cet effet, les quatre dcrets qui fixent les taux de majoration et les catgories d'anciens combattants pouvant bnficier du dispositif prvu par l'article L. 222-2 du code de la mutualit. Il prend, par ailleurs, en compte l'volution de la numrotation de certains articles du code de la mutualit.

Formulaires

Formulaires téléchargeables
Demande de carte du combattant et TRN
Demande de carte du combattant
Demande de titre de déporté/interné résistant
Demande de titre de déporté/interné politique
Demande de titre de prisonnier du Viet-Minh
Demande de carte de ressortissant ONAC
Demande d'aide du fond d'action sociale
Demande d'aide ; Déclaration de charges
Fiche individuelle de proposition de récompense
Demande de retraite du combattant
Fiche abonné Cahier Journal
Demande de TRN
Demande de retraite du combattant
Demande d'aide financière ONAC
Assurance Associations ; utilisation occasionelle d'un local
Demande de diplôme de porte-drapeau
Demande de diplôme de porte-drapeau
Accueil
Demande de carte de ressortissant de l'ONAC
Demande de carte du combattant AFN 62_64
Demande de carte du combattant AFN 62_64
Documents PDF
Documents World/Excel

La France Mutualiste

http://www.union-federale-du-var.com?page=Var%20Horizons
Accueil
Var Horizons
La France Mutualiste
http://www.la-france-mutualiste.fr/la-france-mutualiste/implantations/details-implantations/antenne/delegation-var.html

La Boutique

La Boutique
Cravate
Insigne
Accueil
Croix du Combattant
Commémorative AFN
Médaille de bronze UF
Médaille d'argent UF
Médaille AFN
Médaille René Cassin
Médaille Union Fédérale
Médaille du cinquantenaire AFN
Insigne de porte-drapeau
Flêche de hampe UF
Flêche de hampe UF
après émaillage à froid
Pour obtenir les tarifs et passer commande, s'adresser à Albert DI COSTANZO : par tél 0676631322 ou par couriel ajndicos@gmail.com (voir bas de page)

Carte d'adhérent
Timbres
Autocollant de pare-brise
Badge tissu
Autocollant
Plaque funéraire

Nos partenaires

Nos Partenaires
Accueil
LABEL FLEURS
Livraison de fleurs
Rond-Point De Lattre de Tassigny
83330 Le Beausset
Domaine de la Bayette Le Pradet
Village vacances
https://www.groupevla.fr/sejours-groupes/etablissements/domaine-de-la-bayette-le-pradet
Garden concept
https://www.facebook.com/pg/Garden-Concept-by-Dalmas-1061129780621643/posts/

Carte cheval

"Carte cheval"
Accueil
Lors de l'adoption de la loi de finance 2014, de nouvelles disposition ont t prises concernant l'attribution de la carte du combattant pour les personnes ayant servi en AFN au-del de la date butoir du 2 juillet 1962.
L'octroi de la carte dite "carte cheval" marque l'aboutissement d'une demande rcurrente des associations d'anciens combattants, et en particulier de l'Union fdrale, dont la commission 2B AFN a, pendant des annes, tenu prsenter systmatiquement une motion dans ce sens aux autorits comptentes.
Cette reconnaissance, bien que tardive, aboutit donc un traitement quitable de tous les combattants de la mme gnration du feu tel que longtemps exig par l'Union fdrale.
L'article 109 de la loi de finances pour 2014 (loi 2013-1278 du 29 dcembre 2013) modifie les critres d'attribution de la carte du combattant pour l'Afrique du Nord.

Dornavant, les services accomplis aprs le 2 juillet 1962 sur le territoire algrien sont pris en considration pour le calcul des 120 jours ds lors qu'ils ont dbut au plus tard le 2 juillet 1962 et qu'ils ont t effectus sans interruption sur le territoire partir de cette date.

L'entre en vigueur de ces dispositions est effective depuis le 1er janvier 2014.

Conformment au code des pensions militaires d'invalidit et des victimes de guerre, la date de dpart du calcul de la retraite du combattant est fixe au premier jour du mois qui suit la date d'entre en vigueur de la mesure ; par consquent, le calcul de dpart de la retraite du combattant est fixe au 1er fvrier 2014 pour toute demande de carte dpose au plus tard le 31 janvier 2014.

Rapport Marini

http://www.senat.fr/notice-rapport/2013/r13-653-notice.html
Accueil
Rapport Marini
La dpense fiscale en faveur des anciens combattants : une volution matriser

Rapport d'information de M. Philippe MARINI, fait au nom de la commission des finances n 653 (2013-2014) - 25 juin 2014

La Farl?de

Union Fdrale des Anciens combattants
et Victimes de Guerre
La Farlde
Nos assembles ont lieu les 2me et 4me VENDREDI de chaque mois, partir de 17h30, la MAISON DU COMBATTANT de LA FARLEDE
Nous adressons nos plus sincres condolances et exprimons toute notre sympathie l'adresse de leur famille.
Notre ami PIERROT pass 23 mois en Algrie (de novembre 57 octobre 59).
Dans son livre, il nous livre un tmoignage vivant et humoristique, malgr les combats, de son service militaire.
Vers des DOCUMENTS UTILES
ALBUMS PHOTOS 2016
ALBUMS PHOTOS 2017
BONNES VACANCES
Nous vous souhaitons de bonnes vacances.
Nanmoins nous vous convions aux manisfestations de cet t:

14 Juillet : FETE NATIONALE
21 Aot : LIBERATION DE LA FARLEDE

Venez nous voir, dbut septembre, lors du forum des associations.



EVENEMENTS A VENIR


NOTRE BUREAU


LES AUTRES DELEGATIONS


CARNET DE DEUIL


ACTIVITES DE NOS ADHERENTS


POUR NOUS CONTACTER


Accueil

LIENS VERS D'AUTRES PAGES


NOS REUNIONS A LA FARLEDE


EVENEMENTS A VENIR


CA Le Beausset

CONSEIL D'ADMINISTRATION
Accueil
Le Beausset

Guy Victor

Guy VICTOR est appel au service arm le 20 octobre 1951, il est affect au 1er Rgiment de chasseurs parachutistes Philippeville.

Fin janvier 1953, il signe un rengagement de trois ans, toujours au titre du 1er RCP. Il se porte alors volontaire pour servir en Extrme Orient. Avant son dpart, il effectuera un stage au 35me Rgiment d'artillerie Lgre Parachutiste de Tarbes, unit qu'il suivra ensuite en Indochine o il servira jusqu'au 14 avril 1956, date laquelle il sera renvoy dans ses foyers avant d'tre ray des cadres de l'arme active le 15 juin de la mme anne.

Au cours de son sjour en Extrme Orient, Guy sera successivement nomm caporal puis caporal chef.

' VICTOR Guy, Caporal chef, excellent chef de pice qui s'est distingu par son courage le 25 mai 1955 TA VAN, Nord-Vitnam "
Tel est le libell de la citation l'ordre du rgiment obtenu par Guy, citation portant attribution de la Croix de guerre des TOE avec toile de bronze.

Ses minents tats de service vaudront Guy la concession de la Mdaille Militaire qui viendra couronner un nombre consquent de rcompenses parmi lesquelles figurent la Croix du combattant volontaire avec agrafe ' Indochine ", la croix du combattant, la mdaille Coloniale avec agrafe ' Extrme Orient " ainsi que la mdaille d'honneur du mrite vietnamien de 2me classe.

Cette liste non exhaustive sera par la suite complte par l'attribution de la mdaille d'honneur de la jeunesse et des sports, car, revenu la vie civile, Guy n'a de cesse de s'investir dans la vie associative en assurant, entre autres, la prsidence du club de judo, mais galement celle du comit de jumelage avec la ville de Scheideck.

Guy, par son parcours aurait pu prtendre des rcompenses plus prestigieuses, mais c'eut t sans compter avec la rticence de notre pays honorer comme il se doit ceux qui l'ont servi sans calcul ni arrire pense.

Pour autant, Guy ne dlaissera pas ses camarades anciens combattants, puisqu'il entrera au conseil d'administration de notre association en 1992 pour y tenir divers postes jusqu' celui de vice prsident qu'il n'abandonnera, pouss par l'ge, qu'en 2010.

Chacun ici se souvient du constant intrt que Guy portait la bonne marche de notre association et nul ne peut oublier les fameux clats de voix qui marquaient ses interventions et sanctionnaient ses remarques si souvent pertinentes.

Aujourd'hui, c'est une chaise vide qui vient s'ajouter aux trop nombreuses autres chaises vides autour de la table de l'amiti.
Avec les anciens combattants, ce sont toutes les associations patriotiques qui saluent ici un camarade et te disent ' adieu Guy ".

Guy VICTOR
Dcd le 8 janvier
Accueil
Le Beausset

Recherche Ancien de Kieffer

Recherche ancien du commando Kieffer
Accueil
Je suis journaliste à l’Est Républicain, plus précisément responsable du magazine du dimanche commun à trois quotidiens (l’Est Républicain, le Républicain Lorrain et Vosges matin). Récemment j’ai appris d’une source fiable que Daniel Masson, 92 ans, l’un des derniers survivants du commando Kieffer habitait Draguignan.
Il se trouve que ce monsieur est originaire de Saint-Dié, dans les Vosges, c’est pourquoi je cherche à le contacter, pour raconter son incroyable histoire si cela est encore possible. Peut-être savez-vous où le joindre et pourriez-vous m’indiquer son contact ?

Jean-Marc TOUSSAINT
Chef du service magazine – L’Est Républicain – Vosges matin – Le Républicain Lorrain

Rue Théophraste Renaudot
54180 HOUDEMONT

TEL : 03 83 59 80 85/06 74 59 54 17

jeanmarc.toussaint@estrepublicain.fr

Carte 64

Carte 64
Accueil
Communiqué du président national

Modifications de l'ADCS

L'ADCS, Allocation Diffrentielle en faveur du Conjoint Survivant, dsormais dnomme Aide Complmentaire spcifique au Conjoint Survivant ", l'A2CS, voit son plafond port 987 depuis le 1er janvier (seuil de pauvret 2014).

Elle est attribue par l'ONAC. Le plafond retenu (987 ) pour en bnficier tient compte de tous les revenus sauf les aides au logement.

Elle est paye en une fois pour l'anne et concerne les veuves d'anciens combattants partir de 60 ans. L'ouverture de l'attribution se fait au 1er du mois suivant la demande.

TRES IMPORTANT :
Pour tre ligible l'ADCS, la demande de l'ASPA est obligatoire pour les veuves (ne disposant pas du minimum vieillesse : 800 ) pouvant y avoir droit. Les veuves qui refusent de demander cette allocation (par exemple par crainte de rcupration leur dcs) ne pourront pas bnficier de l'A2CS (la rgle est la mme avec le RSA).

Aide Complmentaire spcifique au Conjoint Survivant
Accueil

Saint Maximin

Accueil
Conseil d'administration AVAC
Photos St Maximin
Association Varoise des Anciens Combattants et Victimes de Guerre
de
SAINT-MAXIMIN LA SAINTE BAUME et sa REGION
Permanence : tous les lundi de 14 h 00 à 18 h 00
Maison du Combattant
Place Jean Mermoz ; 83470 Saint Maximin la Ste Baume
Siège Social : Hôtel de Ville .? 83470 ST MAXIMIN LA SAINTE BAUME
Adresse Postale : Chez le Président : MARZO Marcel .? 905 route de Rougiers .? 83470 ST MAXIMIN LA SAINTE BAUME
04 94 59 32 88
06 49 78 93 65
marcel.marzop@gmail.com

Photos St Maximin

Saint Maximin
Album photos
Accueil
Hommage aux déportés
AG 2015
Méchoui
AG 2016
AG 2018

Serge Vez

Serge VEZ est n Billancourt en 1920 de parents suisses. De double nationalit, il a effectu d'abord des tudes au collge technique de Charleville, avantd'intgrer l'Ecole des apprentis mcaniciens de la flotte St Mandrier en 1937.

En 1938, il embarque sur le sous-marin "Le Hros", puis, en 1940, sur le sous-marin "Archimde", et enfin, sur le sous-marin "Bveziers" qui sera coul le 5 mai 1942 Digo-Suarez.

Rescap, il ralliera le Rgiment Blind de Fusiliers Marins de la 2me DB o il va ctoyer Philippe de Gaulle et Jean Gabin et effectuera diverses campagnes, dont celle de Tunisie.
Aprs avoir dbarqu en Normandie avec le char "Le Terrible" qu'il commandait, il participera la libration de la France, Paris, Strasbourg et Colmar en particulier, o il fit une centaine de prisonniers.

Bless la tte Royan, le dernier jour de la guerre, il deviendra une "Gueule Casse"
Il fut choisi pour reprsenter la Marine lors de la remise solennelle de la Mdaille militaire, par le gnral de Gaulle, au gnral Eisenhower, aux Invalides.

Il quittera la Marine en 1954 pour embrasser une carrire dans le monde de la plonge pendant 25 ans. C'est au cours de cette priode qu'il deviendra propritaire de 7 brevets d'invention relatifs la scurit des plongeurs.
Grande figure du monde combattant, invalide de guerre, il reut les honneurs et distinctions suivants :
Commandeur de la Lgion d'honneur
Mdaille Militaire
Officier de l'Ordre national du mrite
Croix de guerre 39/45 avec 5 citations
Mdaille coloniale
Croix du combattant volontaire de la rsistance
Croix du combattant

Trs impliqu dans la vie associative, Serge Vez a t, entre autre, prsident de l'Association des anciens du RBFM et prsident des Anciens combattants du Beausset
Serge VEZ
Dcd le 6 mars 2015
Accueil
Le Beausset

Jacques RICHARD

Jacques RICHARD est n le 30 septembre 1951 Rochefort-sur-Mer.
Engag volontaire, il effectue son temps de service militaire en 1971/72 en Allemagne dans l'Arme Blinde Cavalerie.

Il a servi au Tchad, au Liban et en Rpublique Centrafricaine.
Il termina sa carrire avec le grade d'adjudant chef au 11me Rgiment de Chasseurs.

Il tait dtenteur du brevet militaire professionnel de 2me degr de dcodeur-dcrypteur.

Sa carrire militaire a t sanctionne par la concession de la Mdaille Militaire, l'attribution de la mdaille d'Outre-mer avec agrafe vermeil "Tchad", de la Croix du combattant, de la Mdaille d'or de la dfense nationale avec agrafes ' Arme blinde cavalerie " et ' Missions d'assistance extrieure "

Jacques RICHARD
Dcd le 5 dcembre 2015
Le Beausset
Accueil

Qui sommes-nous

Union fdrale du Var
Accueil
La Fdration dpartementale du var des Associations Franaises d'Anciens Combattants et Victimes de Guerre - Union Fdrale - est ouverte toutes les Associations d'Anciens Combattants du Var lgalement dclares.
Elle est affilie l'Union Fdrale des Associations Franaises d'Anciens Combattants, Victimes de Guerre et des jeunesses de l'Union Fdrale reconnue d'utilit publique par dcret du 25 juin 1952.
Elle a pour objet :
- d'entretenir et de renforcer les liens de camaraderie entre les adhrents,
de leur permettre, par une action concerte, d'assurer la sauvegarde de leurs droits matriels et moraux
- d'ouvrer en faveur de la paix et du devoir de mmoire.
Elle affirme en outre son indpendance l'gard :
- des pouvoirs publics (civils et militaires)
- de tous les groupements politiques et confessionnels.

Son soucis premier tant d'aider au mieux ses adhrents dans le besoin, elle se met au service des anciens combattants :
- en sigeant, en la personne de son prsident, au sein de la commission "solidarit" de l'ONAC et en aidant l'laboration des dossiers de demande d'aides qui y sont traits au bnfice des ressortissants de cet organisme,
- en prsentant et dfendant, auprs de la commission "Entraide et Solidarite" de l'Union fdrale, les dossiers de demande d'aide immdiate dposs par nos adhrents confronts des difficults particulires.

http://www.union-federale.com#[[
http://www.onac-vg.fr/fr/contact/sid:109/
http://www.union-federale.com/

rapport moral AG 2017

Moins qu'un rapport moral, c'est plutt un rapport sur le moral que je vais vous prsenter aujourd'hui. Vous n'ignorez pas, je prsume, la fondamentale diffrence de signification qu'il y a entre l'adjectif et son homonyme substantif.
Et c'est de ce dernier dont il sera question ici, cet tat d'esprit, cette disposition supporter plus ou moins bien les alas de l'existence.
Nous venons de rendre hommage aux disparus de notre association, et c'est bien l une situation propre nous mettre le moral en berne. En effet n'y-a-t-il pas quelque pnible paradoxe se faire des amis, ctoyer journellement des tres chers, s'il faut un jour subir la peine de leurs funrailles ?
Pourtant, ceux qui nous ont quitts nous avaient apport beaucoup, et leur disparition nous navre d'autant plus qu'elle marque chaque jour un peu plus le dclin des effectifs de nos associations.
Toutefois, notre moral se trouvera revigor au constat, encore bien trop peu perceptible mais cependant bien rel, d'une arrive hlas bien discrte de quelques nouveaux adhrents qui, peu peu, rejoigne les rangs de notre association.
Chacun de nous est bien conscient que c'est cet apport seul qui garantira, quelque temps encore, la prennit de notre fdration. Le pril est grand, en effet, de voir pricliter et disparaitre ce qui fait notre force de persuasion auprs des responsables politiques, au rythme de la dliquescence de nos effectifs.
C'est donc avec toute notre conviction que nous devons aujourd'hui attirer nous ceux qui, demain, auront la lourde tche de dfendre l'imprescriptible droit rparation d aux anciens combattants. C'est une ncessit, il y va de notre survie.
Vous allez, dans un instant entendre le rapport d'activit que nous fera notre secrtaire, Daniel CERISIER, et rien qu'en y pensant, moi qui en ai eu la primeur, mon moral revient au beau fixe.
En effet, notre action ne se dment pas tant pour ce qui est de notre participation toutes les crmonies patriotiques qui ont maill l'anne coule que pour ce qui concerne les activits diverses et donc, pour tout dire, essentiellement festives.
A cet gard, je suis heureux de vous informer que, du fait de nos relations amicales avec l'association des anciens marins, nous allons, cette anne, organiser notre traditionnel pique-nique en commun. C'est un premier pas, certes bien modeste, mais qui laisse bien augurer de futurs partenariats entre nos associations qui ne pourront qu'tre positifs. C'est en tout cas ce que nous avons pu constater avec nos amis le Mdaills militaires avec qui nous avons organis de concert notre loto annuel au mois de dcembre dernier.
Je n'aurais garde d'oublier, au titre des satisfcits dcoulant de nos activits, le magnifique succs de la semaine d'expositions et de confrences lies au centenaire de la grande guerre. Qu'il me soit permis, cet gard d'adresser, ici, mes chaleureuses flicitations tous les membres du collectif pour l'immense travail accompli et je vous invite vous dplacer en nombre, au mois de novembre prochain, pour profiter de la semaine ddie 1917, dont vous n'ignorez pas qu'elle fut une anne charnire dans ce terrible conflit.
J'ai retrouv galement un moral d'acier lorsque j'ai pris connaissance du rapport financier de l'anne coule. Notre trsorier, Eric RICHY vous en donnera lecture dans quelques instants, et vous pourrez, vous aussi, constater l'excellente sant de notre trsorerie.
Vous n'tes pas sans savoir que la bonne tenue de nos finances est essentiellement due aux revenus gnrs par le vide grenier que nous organisons chaque anne pentecte. Avec toutefois, cette anne, une petite incertitude pour ce qui concerne les contraintes d'organisation lies au rgime d'tat d'urgence attentats toujours en vigueur dans le pays.
Nous pouvons craindre, en effet, de devoir supporter des frais d'organisation plus importants lis l'ventuelle obligation d'assurer, ce jour l, une permanence de personnel de suret.
Sachez galement que nous sommes en droit de nous rjouir des avances constates, cette anne, dans le traitement de la retraite du combattant, qui, mais il est vrai que nous sommes en anne lectorale majeure, verra son montant port environ 750 euros au mois de septembre.
J'aurais l'occasion d'y revenir lors de la sance des questions diverses la fin de cette assemble, de mme que sur d'autres points importants qui y seront abords.
Je terminerais ce rapide survol de l'anne coule en me projetant dans un futur proche en vous rappelant que notre Assemble gnrale dpartementale se tiendra le dimanche 2 avril La Farlde. Un car sera mis gracieusement votre disposition et nous avons pu obtenir un tarif de repas infrieur celui de l'anne passe.
Je vous informe que nous aurons, ce jour l, l'honneur de recevoir notre prsident national Dominique LEPINE, et galement, mais c'est plus habituel, la joie d'y accueillir notre ami Michel GIRAUD, secrtaire gnral de l'Union fdrale.

Il ne vous a pas chapp que nous vivons, j'y ai fait rfrence un plus tt, une anne lectorale majeure. Comme vous, je le suppose, j'ai du mal cerner les projets des divers candidats, tant les interfrences extra politiques qui les masquent sont nombreuses.
Vous ferez votre choix en citoyens responsables, et il ne me viendrait pas l'ide de suggrer, ici, une quelconque prfrence ou attirance pour l'un ou l'autre des postulants la fonction suprme, mais je ne peux pas laisser passer, ni tolrer les rcents propos d'un candidat qui commentait l'tranger la priode dite coloniale.
Ces paroles sont inacceptables, et non, vous, chers camarades anciens d'AFN, vous n'tes pas des criminels contre l'humanit !

Michel Blaty

Rapport moral
Le Beausset

Rapport d'activit?s


Runions locales :
Le 5 mars 2015 avait eu lieu l'assemble gnrale de notre association.

Runions statutaires du conseil d'administration :

Le 5 fvrier : prparation de l'assemble gnrale.
Le 18 mars : lection aux fonctions.
Le 3 juin : dernire runion avant l't.
Le 7 octobre : prparation de l'Expo 14/18.

Runions informelles :

En principe nous nous runissons au sige tous les 1ers vendredi du mois 17 h. La date peut- tre avance ou retarde selon les circonstances et l'actualit communale, rgionale ou nationale (lections par exemple).
Ces runions mensuelles nous permettent de prparer les manifestations venir, tels que les commmorations, le vide grenier, le pique nique, le loto, le repas d'automne, la confrence annuelle, la prparation exposition sur la guerre de 1914/1918, le budget prvisionnel, les achats, les dons dterminer, le calendrier de l'anne venir, etc.
La permanence mensuelle qui tait assure le dernier samedi du mois, au cours de laquelle tout un chacun pouvait rencontrer l'administrateur dsign, a t supprime pour tre reporte le 1er vendredi du mois 17 h. lors de notre runion mensuelle.

Runions extra locales :

Le prsident, administrateur national a assist toutes les runions du Conseil d'administration national.
17 avril : Assemble dpartementale Toulon avec une forte reprsentation de l'association.
29 janvier 2017 : Assemble gnrale des anciens combattants d'Evenos.

Activits :

Le 16 mai avait lieu le vide - greniers organis par notre association, dans le village.
Le 27 mai : participation la prsentation de l'USSMD au jardin des Goubelets.
Le 4 juin : repas baguettes.
Le 11 juin : pique nique au Poney-club du Camp du Castellet.
Le 10 septembre : fte des associations.
Le 11 septembre : repas de rentre l'Espace Mistral.
Le 14 octobre : crmonie de prise de commandement du chef d'escadron PAYET au Castellet.
Le 19 octobre : runion confrence scurit suret organise par la mairie.
Du 6 au 13 novembre : exposition du centenaire prsente par le collectif beausstan 14/18
Le 10 dcembre : loto en partenariat avec les Mdaills militaires.
Le 09 janvier 2017 : crmonie des vux au Ple St Exupry, suivie de la galette des rois.
Le 23 janvier : crmonie des vux de la municipalit.
Le 26 janvier : crmonie de Ste Genevive patronne des gendarmes au Broussan.

Crmonies patriotiques :
Notre association, avec ses drapeaux, particip toutes les crmonies patriotiques organises au Beausset et ses environs, savoir :
24 avril : crmonie des dports.
8 mai : fte de la victoire.
8 juin : commmoration Indochine.
9 juin : crmonie la ncropole de Signes organise par l'ONAC.
17 juin : crmonie en hommage aux fusills de La Rouvire.
18 juin : appel du gnral de Gaulle.
14 juillet : fte nationale.
18 juillet : crmonie la Ncropole de Signes.
20 aot : Hommage au soldat Simoni et libration du Beausset.
29 aot au Broussan : crmonie en mmoire d'Honor d'Estienne d'Orves.
1er novembre au cimetire.
11 novembre : armistice 14/18.
5 dcembre : crmonie en hommage aux Morts pour la France en AFN.

Nous avons, chaque fois que nous en avons t informs, assist aux obsques de nos camarades disparus.

Rapport d'activits
Le Beausset

Jacques Perez

Jacques PEREZ
dcd le 2 avril 2015
Le Beausset
Accueil
La nouvelle a dclench stupeur et consternation.
Jacques Prez, dlgu gnral adjoint du Souvenir Franais pour le Var, s'est teint subitement son domicile sanaryen dans la nuit du 1er au 2 avril alors qu'il tait sa table de travail. Il avait 89 ans. Figure marquante du monde combattant, ce personnage ouvert et chaleureux, intgre et rigoureux, tait de toutes les actions du Souvenir Franais.
Combien de classes a-t-il accompagnes sur les hauts lieux de l'histoire ?
Combien de confrences a-t-il prsentes ?
Combien de crmonies patriotiques a-t-il rgles ?
Son dvouement extrme, son implication pleine et entire au service de la mmoire, ont fait qu'il tait devenu incontournable dans le dpartement. Ancien de la 1re arme franais (Rhin et Danube), le dfunt tait titulaire de nombreuses distinctions dont l'Ordre national du mrite, la croix du combattant, la croix du combattant volontaire, etc.
Adhrent de longue date notre association, il en avait t de longues annes durant un administrateur cout et respect.
Ses obsques ont t clbres le mardi 7 avril 10 h en l'glise de Sanary devant une foule immense et en prsence de 74 drapeaux venus de tout le dpartement. Elles ont t suivies de l'inhumation au cimetire toulonnais de Lagoubran.
A ses filles, Dominique et Marie-Hlne, ses proches et allis nous adressons nos sincres condolances.

Recherche d'emploi

Recherche d'emploi
CV de M. Mackarthur MEILLET
Accueil

Prix du civisme

Prix du civisme
Cher Prsident, Cher Camarade,

Il y a trois mois, avait lieu dans les salons de la mairie de SAINT-MANDE, la crmonie de remise des prix de civisme et de dvouement la collectivit. Il est temps de prparer la prochaine, la 50me qui, esprons-le, rencontrera un succs aussi vif.

Vous avez pu constater comme moi que, cette anne, certains de nos prims avaient dj t remarqus lors du Concours de la Rsistance ou bien encore dans les travaux lis au Centenaire de la Guerre de l4l18.

Ces deux vnements rejoignent naturellement le ntre et, de toute vidence, des jeunes remarquables sur le critre de la Mmoire le sont tout autant sur celui du Civisme. Sans doute aurait-il t possible de l'viter en rappelant tous les membres du jury qui ne sont pas tous issus des rangs de l'Union fdrale, quels taient les critres retenus. Malheureusement, le choix de ces jeunes dj reconnus s'est fait au dtriment de jeunes mritants, parfois plus nettement sur le seul thme du civisme. Je sais que certaines fdrations ont ressenti comme une forme d'injustice et je les comprends d'autant, qu'au moins un dossier que ma fdration prsentait a t limin de cette manire.

Cette anne, il est probable, voire certain, que nos recherches se trouvent de nouveau confrontes au mme phnomne. Toutefois, les membres de la Commission et moi-mme demandons que ne soient proposs en priorit des candidats rpondant aux critres arrts pour le prix de civisme et de dvouement la collectivit, c'est dire (un engagement personnel ou collectif, dans la dure, au service de notre communaut, les candidats ayant dj reu une autre rcompense pour un prix semblable (mmoire, rsistance, etc.) tant en deuxime choix.
C'est la bonne faon de promouvoir un maximum de jeunes mritants et d'viter cette forme d'injustice. La slection faite au sige retiendra en priorit ce critre de slection.

Chaque anne, des amliorations peuvent tre apportes, sans qu'il faille pour autant chercher la surenchre.
L'une d'entre elles tient dans les dlais de prparation. Nous allons tenter de runir le jury avant la priode de No'l, les dossiers doivent tre envoys au sige au plus tard le 8 novembre 2015. Cette disposition doit nous donner les dlais suffisants pour monter et ajuster en toute quitude l'organisation de la crmonie, en particulier l'accueil des "nomins" et de leurs accompagnateurs. En effet, il nous faut rserver de l'ordre d'une vingtaine de chambres dans un seul htel. Vous seuls pouvez nous procurer ces dlais et, pour tre moi-mme concern par la recherche de candidats, je sais que ce n'est pas si facile.

Je voudrais avoir rassur les Prsidents qui, prsentant rgulirement d'excellents candidats, ne voient pas ceux-ci rcompenss comme ils l'espraient, comme ils taient en droit de le penser. Je crois que les mesures nouvelles concernant les choix du jury le permettront. Je vous demande surtout de nous faire confiance et de nous adresser vos candidats, car c'est galement une bonne faon de mettre en valeur vos fdrations.

Je vous prie de croire, cher Prsident, cher camarade, en l'assurance de mes sentiments dvous et cordiaux.

Dominique LEPINE
Prsident de la Commission, Civisme, Dmocratie et Mmoire

Accueil

Castellano



Notre camarade et ami Dsir Castellano nous a quitt au mois de mars 2014.
Dsir Louis Castellano est n le 27 novembre 1939 au Pradet, il est appel au service le 6 janvier 1960 au 8me Rgiment de Hussards.
Il est envoy en Algrie le 13 mai 1960, il y restera jusqu'au 15 octobre 1961.
Il sera renvoy dans ses foyers le 24 avril 1962 et se retirera au Beausset pour entamer une carrire d'artisan plombier.
Louis Castellano tait titulaire de la Croix du combattant, du titre de reconnaissance de la Nation, de la Mdaille commmorative du maintien de l'ordre en AFN, et la mdaille d'AFN.
Nous avons une pense mue pour son pouse, et tous ses proches qui les anciens combattants prsentent leurs plus sincres condolances.

Le Beausset
Louis CASTELLANO
Accueil

Trotobas

Jo TROTOBAS
dcd le 11 juin 2015
Le Beausset
Jo Trotobas est n au Beausset le 29 aout 1936.
Il est appel en 1956 pour accomplir son service militaire qu'il effectue dans les rangs du 22me Bataillon de Chasseurs alpins.

Avec son unit, il participe au conflit en Algrie o il sjourne jusqu'en 1957.
Libr des obligations militaires, il entame une carrire de gardien de la paix qui le conduira nouveau sur le sol algrien o il reste jusqu' l'indpendance.

Jo Trotobas obtient la carte du combattant le 14 juin 1978. Ds lors, il n'a de cesse de s'impliquer fortement au service du monde combattant.
Il sera en effet le secrtaire du 1er bureau qui se runit le 15 novembre 1980 sous la prsidence de Paul Bourillon en vue de la cration d'un comit local de la FNACA.
Secrtaire adjoint en 1981-82, il est lu vice-prsident du comit en 1982-83. A ce titre, il participe la runion de l'assemble gnrale extraordinaire du 30 avril 1983 qui scelle dfinitivement la sortie de l'association du giron de la FNACA pour devenir l'Association des anciens combattants AFN du Beausset.
L'Association, dsormais indpendante, prend son essor, rassemblant chaque anne plus d'adhrents, et Jo Trotobas cumule alors la fonction de vice-prsident avec celle de trsorier, et ce jusqu'en 1985, date laquelle l'Association adhre l'Union fdrale.
En 1985, et pendant prs de 10 ans, il assumera la charge de secrtaire gnral jusqu'en 1994 o il sera lu 1er vice-prsident.
Il occupera cette fonction jusqu'en 2003 date de la fusion des deux associations d'anciens combattants du Beausset (Anciens combattants, prisonniers, dports, victimes de guerre du prsident Pierre Doyette et l'Association des anciens combattants en AFN du prsident Jo Allal).
Dsireux de prendre du recul, Jo Trotobas abandonnera les responsabilits qui taient les siennes tout en demeurant membre du conseil d'administration de la nouvelle association jusqu'en 2008.
Ce sont essentiellement des problmes de sant qui loigneront Jo de cet engagement remarquable qui fut le sien au service du monde combattant.

ONAC L?gion d'honneur

Communiqu ONAC
Mesdames et messieurs les prsidents d'associations du monde combattant,

Les commmorations du 70e anniversaire des dbarquements et de la Libration ont permis de rcompenser une partie des anciens combattants 39-45.

Afin de rcompenser, d'une part, les anciens combattants 39-45 qui ne l'ont pas encore t lors des prcdentes promotions, mais aussi, les anciens combattants de l'Indochine (Thtres d'Oprations Extrieures - TOE), de l'Afrique du nord (AFN) ainsi que les derniers Rsistants particulirement valeureux (RPV), la Grande chancellerie de la lgion d'Honneur a allou, dans le cadre de la mise en ouvre du nouveau dcret triennal, un contingent supplmentaire et significatif de croix.

Ainsi, dans le cadre de la prparation des prochaines promotions de ces contingents, nous vous sollicitons afin de rechercher et de nous faire connatre (malheureusement) rapidement des candidats susceptibles d'tre dcors.
Ces candidats doivent rpondre l'un des trois profils-types, dont les conditions sont les suivantes:

Anciens combattants 39-45:
Etre titulaire d'un fait de guerre, blessure de guerre ou citation individuelle avec croix, reu lors du Second conflit mondial.

Anciens combattants TOE .?AFN:
Etre titulaire de la mdaille militaire et de deux faits de guerre, blessure de guerre ou citation individuelle avec croix, reus uniquement lors du conflit d'Indochine (TOE) ou reus uniquement lors du conflit en Algrie (AFN) ou reus au cours des 2 conflits TOE + AFN.

Rsistants particulirement valeureux (RPV):
Conditions impratives:
Les RPV doivent rpondre tous les critres suivants :
- possder une carte du combattant volontaire de la Rsistance (CCVR),
- possder un certificat d'appartenance aux forces franaises de l'intrieur (CAFFI) ou un certificat d'appartenance aux forces franaises combattant (FFC),
- avoir une priode de Rsistance reconnue de plus de 3 mois entre 1940 et 1943 au plus tard (pas d'engagement tardif),
- avoir des responsabilits avres reconnues de niveau P2 pour les FFC et de chef de groupe pour les FFI.
Nb: n'envoyez pas de candidatures dj prsentes sur les dcrets prcdents qui ne rpondraient pas aux critres ci-dessus.
Conditions facultatives:
En plus des conditions dcrites ci-dessus, les candidats peuvent runir un ou plusieurs critres supplmentaires suivants :
- tre titulaire de la mdaille de la Rsistance (ce type de candidature doit tre privilgi),
- tre titulaire de fait(s) de guerre, blessure(s) et/ou citation(s) individuelle(s) avec croix (ce type de candidature doit galement tre privilgi).

Trs important :
Les activits et responsabilits associatives exerces au sein du monde combattant au niveau national, rgional, dpartemental ou local (avoir ralis o raliser actuellement un devoir caractris de mmoire, avoir un engagement associatif .?prcisez fonctions, dates de prise et de fin de fonction le cas chant) peuvent tre dterminantes pour certaines personnalits qui ne rempliraient, pour diffrentes raisons, tous les critres numrs ci-dessus.

Par ailleurs, afin de faciliter le traitement des dites candidatures, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous adresser les lments suivants:
- nous retourner le tableau d'identification des candidats, transmis en PJ, qui devra tre complt de la manire la plus exhaustive possible,
- nous adresser par mail l'ensemble des pices en votre possession,
- nous adresser un extrait d'acte de naissance rcent.

le 15 juillet 2015.

Accueil

Suppression ADCS

Lors de la dernire runion de la Commission solidarit de l'ONAC, nous avons t informs de la suppression de l'Aide spcifique au conjoint survivant, qui avait remplac l'ADCS au 1er janvier 2015. Cette dcision a pris effet le 15 juin 2015.

Ce dispositif, bien que ne faisant pas formellement parti du droit rparation, tait considr comme une avance remarquable pour le maintien d'un revenu dcent garanti au conjoint survivant d'anciens combattants.

La rvision de son plafond, au 1er janvier 2015, assurait ainsi une rmunration au niveau du seuil de pauvret aux personnes en bnficiant.

Nous n'avons actuellement aucune autre information sur cette affaire qui ne restera de toute faon pas sans raction de notre part.

http://www.union-federale-du-var.com?page=ADCS
Suppression de l'Aide spcifique au conjoint survivant
Accueil

Messages comm?mos

Accueil
MESSAGE
de
L'UNION FRANCAISE DES ASSOCIATIONS
DE COMBATTANTS
ET DE VICTIMES DE GUERRE (U.F.A.C.)*

Au centième anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918

* L'UFAC souhaite que ce message soit lu par une jeune fille ou un jeune garçon. Il convient que la lectrice ou le lecteur ait non seulement lu le texte auparavant, mais aussi qu'il lui ait été explicité. Il appartient donc à toute instance éducative ou associative contactant la future lectrice ou le futur lecteur, d'assurer cette information au travers, entre autres, de témoignages.

Aujourd'hui, la France commémore le 100e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918.
Il n'est pas une ville, il n'est pas un village de France qui ne garde, gravé dans la pierre d'un monument ou dans la mémoire des hommes, le souvenir de l'héroïsme d'une jeunesse terriblement éprouvée et décimée par cinquante-deux mois de combats meurtriers.
Souvenons-nous des paroles de Georges CLEMENCEAU, Président du Conseil, annonçant l'Armistice, ce 11 Novembre 1918, à la Chambre des députés : "Honneur à nos grands morts qui nous ont fait cette victoire. Par eux, nous pouvons dire qu'avant tout armistice, la France a été libérée par la puissance des armes. La guerre est finie, reste à gagner la Paix".
Nous ne pouvons oublier le courage et l'abnégation de nos valeureux aînés tombés au Champ d'Honneur. Toutes ces générations venues du monde entier, qu'elles fussent européenne, africaine, américaine, asiatique ou océanienne, se sont battues pour un idéal de paix, de liberté et de fraternité.
De cette Première Guerre mondiale qui a causé des millions de victimes, ne résonnent plus aujourd'hui que le rappel de l'indicible souffrance endurée par l'ensemble des belligérants et leurs familles, une souffrance faite de cauchemars, de privations, de souffrances et de deuils.
Unissons dans le souvenir, tous ces soldats de Métropole, d'Afrique, d'Outre-mer et des Pays alliés, qui ont également versé leur sang pour la France, une France qui sortira terriblement meurtrie de cette guerre :
 1 400 000 morts
 740 000 invalides
 3 000 000 de blessés
 des centaines de milliers de veuves et d'orphelins
En ce jour de commémoration, l'Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC) en appelle à la conscience et à la mémoire de chacun, afin que l'acceptation du sacrifice suprême et l'espérance qui habitaient toutes ces victimes, inspirent nos actions en faveur de la Paix, de la Solidarité et de la Fraternité,

Vive la République !
Vive la France !
11 NOVEMBRE 1918
MESSAGES

Joseph Bodio

Joseph BODIO
Dcd le 2 octobre 2015
Accueil
Le Beausset
Giuseppe BODIO tait n le 28 dcembre 1933 Angera, petit village italien situ sur la rive Lombarde du Lac Majeur, dans la province de Varse.
Reconnu apte pour le service arm par le conseil de rvision de Morteau dans le Doubs, le 8 avril 1954, il est affect au 54me Rgiment d'artillerie o il arrive le 7 septembre.
Ce rgiment, qui est aujourd'hui bas Hyres, tenait alors ses quartiers LURE, en Haute-Sane.
Il sera successivement promu brigadier le 7 mai 1955, puis marchal des logis compter du 1er novembre de la mme anne.
Il sera libr de ses fonctions lgales d'activit le 29 fvrier 1956, car alors, les plus anciens s'en souviennent, le service militaire durait 18 mois, mais il est maintenu sous les drapeaux en application du dcret 55-1497 du 21 novembre 1955.
Il sera dsign pour servir en AFN et affect au 44me Rgiment d'infanterie bas An -Sefra, dans le sud Oranais qu'il rejoint le 13 juillet.
Le 16, il arrive en zone oprationnelle de l'Aurs- Nmencha, puis il passe en zone sud le 3 aot.
Il restera dans cette zone jusqu'au 23 fvrier 1957, date laquelle il est dirig sur le centre de rassemblement de Bne o il embarque pour la France le lendemain.
Il sera ray des contrles du Corps le 13 avril 1957.
C'est donc prs de trois ans que Joseph aura donn son pays, certainement une bonne part du plus bel ge de l'existence.
Cette priode de sa vie lui aura value la croix du combattant, le titre de reconnaissance de la Nation, la mdaille d'Afrique du Nord et la mdaille commmorative AFN
Adhrent de notre association d'anciens combattants depuis de longues annes, Joseph s'investira pleinement pour en assurer la bonne marche, puisqu'il rejoindra le conseil d'administration o il entretiendra la srnit et la bonne humeur par son bon sens et son calme communicatif.
Joseph tait particulirement assidu nos runions, ds lors que la maladie lui laissait un peu de rpit, cette maladie qu'il tait en passe de vaincre par son courage et sa volont, mais hlas, le destin lui aura refus cette victoire et ce bonheur.
Joseph BODIO restera tout jamais dans nos mmoires comme un excellent camarade, il en a gagn le droit par son intgrit, sa disponibilit, sa gentillesse et sa cordialit.

expo 14/18

CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
Accueil
Le Beausset
Hommage aux enfants du Beausset "Morts pour la France" au cours de l'anne 1917
Album photo 2017
Morts pour la France 1917

Communiqu? UF attentats

Attentats du 13 novembre
Accueil

JP Busso

Jean Pierre BUSSO
Dcd le 16 janvier
Accueil
Le Beausset
C'est avec tristesse que nous avons appris le dcs de notre camarade Jean Pierre BUSSO, survenu le 16 janvier dernier.

Jean Pierre tait n le 24 juin 1933 et avait particip la guerre d'Algrie. Sa participation ce conflit lui avait valu la croix du combattant, la mdaille d'AFN et la Mdaille Commmorative des Oprations de Scurit et de Maintien de l'Ordre en A.F.N.

Il s'est impliqu trs tt dans la vie associative, tant chez les dcors du travail que dans notre association dont il fut administrateur jusqu' l'an dernier, quand, l'ge venant, il dcida de prendre du recul, sans pour autant cesser de participer la vie du groupe o ses conseils aviss taient particulirement apprcis.

Son dcs l'issue d'une maladie qui ne lui octroya que quelques mois de sursis jet la consternation chez les anciens combattants et particulier parmi les membres du Conseil d'administrateur qui, tous, prsentent ici leur plus sincres condolances son pouse Jackie.

Victor Rougier

Accueil
Le Beausset
Victor ROUGIER
Dcd le 30 janvier 2016
Notre camarade et ami Victor ROUGIER nous a quitt le 30 janvier dernier.

N au Castellet le 25 aout 1930, il avait entrepris une carrire dans la Marine nationale o il servit en qualit de marin pompier jusqu'au grade de major. C'est au cours du conflit en Indochine qu'il obtint la qualit de combattant.

Son parcours militaire lui valait d'tre titulaire de la Mdaille militaire, de la Croix du combattant, de la mdaille coloniale avec agrafe ' Indochine ", du titre de reconnaissance de la Nation et de la mdaille commmorative Indochine.

Camarade agrable et ouvert, Victor ROUGIER s'impliquait fortement dans la vie associative patriotique, il tait, entre autre, un membre apprci de la 1560me section des Mdaills militaires, de l'association des Anciens marins, de l'Amicale des anciens d'Indochine et, bien sur, de l'Union fdrale.

A son pouse, ses enfants et tous ses proches, les anciens combattants prsentent leurs condolances attristes.

Campagne double

Campagne double
Loi de finance pour 2016
(Loi N 2015-1785)
Les pensions liquides en application du code des pensions civiles et militaires de retraite avant le 19 octobre 1999 peuvent tre rvises la demande des interresss pour prendre en compte le droit la campagne double prvu dans le paragraphe c de son article L . 12, au titre de la participation la guerre d'Algrie ou aux combats du Maroc et de Tunisie.
Les postulants doivent s'adresser au Service des Retraites de l'Etat ; 10 Boulevard Gaston-Doumergue ; 44964 Nantes Cedex 9

Accueil

Communiqu?s ONAC

http://www.bleuetdefrance.fr/
Accueil
Communiqués ONAC du Var

Communiqu? Attentat

Communiqu UF - Attentat du 13 juin
Accueil

Verdun 2016

Communiqu du prsident de l'UFD Var
Crmonie du centenaire de la bataille de Verdun
Suite la polmique ne de la programmation, puis de l'annulation, d'un concert organis en marge des crmonies du centenaire de la bataille de Verdun, vous avez t quelques uns m'interroger sur la position de l'Union fdrale quant cette affaire.
Il me parait donc opportun et ncessaire de vous transmettre les lments en ma possession et de vous faire part de mon opinion ce sujet.

Tout d'abord, et pour ce qui concerne l'Union fdrale nationale, ma connaissance, elle ne s'est pas exprime sur cette "affaire", et je doute qu'elle le fasse compte tenu du tour politique pris par la polmique.

Pour ce qui est de notre Fdration dpartementale, cette controverse attire de ma part plusieurs remarques :
Le choix du 29 mai pour cette clbration ne reposait, priori, sur aucune raison historique, (sauf voquer le dplacement Verdun du gnral De Gaulle en 1966), mais tout simplement sur l'exploitation de l'agenda du prsident de la Rpublique, et il n'est pas interdit de s'interroger sur la finalit de la chose (je rappelle que la clbration de la bataille de la Somme par les Britanniques se tiendra le 1er juillet, date anniversaire du dbut des oprations.)
La dcision d'organiser un concert aprs la commmoration, prise par la mairie de Verdun, avait semble-t-il t valide par la Commission du centenaire (comprenant des reprsentants de l'Etat, de la rgion, du dpartement et de la ville de Verdun), mais de toute vidence, les associations d'anciens combattants locales n'avaient pas t consultes. Et c'est bien l le plus grand problme dans cette affaire.
D'aprs les informations disponibles, le dbat est parti d'une intervention d'associations de dfense des homosexuels bientt relaye par un parti d'extrme droite et a pris une tournure minemment politique ce qui, ds lors, nous oblige la plus grande prudence.
La raction de l'Association des combattants de la Meuse (l'Union fdrale n'a pas de reprsentation dans ce dpartement) demandant l'interdiction du concert est le fait d'une lettre date du 14 mai, alors que son annulation avait t entrine le 13, ce qui montre bien le manque de concertation dans cette affaire.
Quant la lettre du ' Comit d'entente des grands invalides de guerre largi ", dont je n'ai pas juger de l'opportunit, elle a t rdige une semaine aprs l'annulation du concert, et s'attaque donc aux propos tenus par le SEDAC dans son communiqu du 13. Mais, dans son dernier paragraphe, il en est fait une analyse errone, puisque c'est bien le dferlement de haine. etc. qui est considr indigne de l'hommage et non pas l'annulation du concert !
En conclusion, il est navrant, pour moi, de constater que cet vnement commmoratif a t instrumentalis de bout en bout par les politiques de tous bords.
Le plus dsolant reste l'absence totale de consultation des associations d'anciens combattants qui, semble-t-il, n'ont aucun moment t invites participer de prs ou de loin l'laboration du programme de cette commmoration.
Et c'est bien ce qui doit nous inquiter, car cela dmontre le peu de cas que font les politiques de notre pays de ce que nous reprsentons pour la Mmoire combattante.
Michel Blaty


Pice jointes :
Communiqus SEDAC du 11 et 13 mai 2016
Communiqu ACM (Association des combattants de la Meuse).
Communiqu CEGIG largi

Accueil

Attentat Nice

Attentat du 14 juillet Nice
Accueil
Monsieur le prsident, cher camarade,

Les anciens combattants de l'Union fdrale du Var se joignent moi pour vous exprimer leur soutien et leur amiti dans l'preuve terrible qui vient d'tre inflige votre belle ville de Nice.
Ils compatissent la douleur qui est la votre devant l'effroyable bilan de cette attaque insense.
Ils restent vos cts dans ces moments tragiques et vous expriment leur indflectible amiti.

Michel Blaty
Prsident de l'Union fdrale du Var

Message de l'UFD Var au prsident de l'Union fdrale des Alpes-Maritimes

Point PMI 2017

Point d'indice PMI


Article 1

La valeur du point d'indice de pension militaire d'invalidit au 1er janvier 2017 est, compte tenu de la variation de l'indice d'ensemble des traitements bruts de la fonction publique de l'Etat constate, fixe 14,40 euros.

Article 2

La ministre des armes et le ministre de l'action et des comptes publics, sont chargs, chacun en ce qui le concerne, de l'excution du prsent arrt, qui sera publi au Journal officiel de la Rpublique franaise.



Accueil

Photos AG 2016

Photos AG 2016
Accueil
Le Beausset
Photos AG 2016

Recherche 1

Accueil
Recherche
Bonjour,
Ecrivain & historien, je travaille actuellement sur un ouvrage consacr la Grande Guerre, plus particulirement aux combats de la rupture du Chemin des Dames du 27 mai 1918 au 5 juin 1918. Je m'intresse plus particulirement aux combats qui ont t livrs Soissons et dans ses environs.
Pour ce faire et outre les archives officielles, je m'efforce de recueillir des documents (lettres, carnets, photos, etc.) conservs par les particuliers.
Pour l'heure, je m'intresse plus particulirement la Division Marocaine qui livr de rudes combats Soissons et dans les environs. Comme vous le savez, elle tait compose en partie de Franais d'Afrique du Nord.
Par consquent, peut-tre avez-vous au sein de votre Association des personnes dont un parent servait au sein de la Division Marocaine en 1918 ? Cette unit comprenait le 8me Zouaves, le 4me et 7me Tirailleurs ainsi que le Rgiment de Marche de la Lgion Etrangre.
Dans l'affirmative, peut-tre disposent-ils de documents susceptibles de m'intresser ?
Ci-dessous un lien vers le site de mon diteur o vous trouverez quelques prcisions me concernant :
http://www.grancher.com/livre-55641-Dans-les-yeux-des-poilus-1914-1918-Des-Flandres-aux-Vosges.html#.V5SOEbiLS70
Vous remerciant de l'intrt que vous voudrez bien porter ma dmarche,

Cordialement,
--
Patrick-Charles RENAUD
9, Cour du Bas-Chteau
54270 Essey-ls-Nancy
Tl : 03.83.20.13.38
patrick-charles.renaud@orange.fr

Bonjour, crivain & historien, je travaille actuellement sur un ouvrage consacr la Grande Guerre, plus particulirement aux combats de la rupture du Chemin des Dames du 27 mai 1918 au 5 juin 1918. Je m'intresse plus particulirement aux combats qui ont t livrs Soissons et dans ses environs.Pour ce faire et outre les archives officielles, je m'efforce de recueillir des documents (lettres, carnets, photos, etc.) conservs par les particuliers.Pour l'heure, je mZ[:\\H\\X[z[Y[8H]\[X\Z[H]ZH]HHY\X]8\][\[\[YH\H]^[H:]Z]\YH[\YHH[Z\ Y\]YHH \\]Y[ ]] zH]^]\]HZ[HH\X][\\\[\[\Z]]HZ[HH]\[X\Z[H[ NLN]H[]:H\[Z]H:YHX]\H :YH] YH\Z[]\Z[H]YHHY[Y[HX\HHH:Y[2][K[ Y\X]]K]] zH\[ Z[H[\\X\HI[:\\\KY\\[Y[\H]HH[:Y]]\H\]\^]Y[]Y\X\[YH\[[\K]KMMM KQ[[\^Y]^ Y\\[\LNLM LNLN Q\Q[\X]^ U\[TXS\[Y\X[H [:\]YH\Y^Y[\8XH:[X\KX[[Y[ KH]XP\\SUQK\H\P8X]MM \^K[:S[U:[ L]XX\\[]Y[[
http://www.grancher.com/livre-55641-Dans-les-yeux-des-poilus-1914-1918-Des-Flandres-aux-Vosges.html#.V5SOEbiLS70

PLF 2019

Accueil
PLF 2019

St Maximin 11 novembre

Crmonie du 11 novembre
La crmonie du Souvenir, en ce 11 novembre 2016 qui marquait le 98me anniversaire de la signature de l'armistice qui mit fin au terrible conflit qui opposa pendant quatre longues annes notre pays l'Allemagne, a connu cette anne une participation tout fait exceptionnelle :
De nombreux enfants des coles primaires pris en charge par monsieur BASACO, ancien directeur de l'cole Jean MOULIN, une forte dlgation de jeunes lves de l'cole de formation aux mtiers de la scurit " Ste Jeanne d'Arc "de Brignoles, des dlgations reprsentant les Services de secours de St Maximin et de la Scurit Civile de Brignoles, des reprsentants de la Gendarmerie, plus de 80 " motards " avec un immense drapeau, une dizaine de drapeaux des Associations patriotiques locales et une forte participation de la population ont assist la crmonie et ont rendu un vibrant hommage ces hommes qui ont donn leur vie pour notre Patrie.
Aprs les allocutions, des dpts de gerbes ont t effectus :
- par monsieur Sbastien BOURLIN, Vice-prsident du Conseil Dpartemental du Var, accompagn de monsieur Horace LANFRANCHI, 1er Adjoint au Maire de St Maximin ;
- par madame Christine DORGAL-LANRANCHI, Maire de St Maximin ;
- par monsieur Roland GAUTHIER, Prsident du Comit de Coordination des associations d'Anciens Combattants, accompagn de monsieur Claude VATTIER, Prsident de la FNACA et de monsieur Marcel MARZO, Prsident de l 'A.V.A.C. et Prsident dlgu de l'Union Fdrale du Var ;
- et par les jeunes lves de l'cole " Jeanne d'Arc ".
Tous ces dpts de gerbes ont t effectus accompagns des enfants des coles.
La crmonie s'est termine par une " Marseillaise" entonne " a capella " par toutes les personnes prsentes.

Accueil
Saint Maximin

E. FRAVAL

C'est avec beaucoup de peine que nous avons appris le dcs de notre camarade Edouard FRAVAL survenu le 31 dcembre dernier.

N le 25 dcembre 1932, devanant l'appel de sa classe, il avait sign un engagement volontaire en 1950 qui devait le conduire sjourner Madagascar de 1952 1953.

A l'issue, il fut mut au Maroc o il obtiendra la qualit de combattant.
De retour la vie civile en 1955, il reprend son travail de maon qu'il avait commenc l'ge de 14 ans en crant sa propre entreprise qu'il dirigera jusqu' sa retraite en 1995.

A son pouse et ses proches, les anciens combattants prsentent leurs plus sincres condolances.

Accueil
Le Beausset
Edouard FRAVAL
Dcd le 31 dcembre 2017

Roger Leprand

La consternation n'avait d'gale que l'immense tristesse qui nous accabla l'annonce du dcs de notre ami Roger LEPRAND survenu le 16 janvier dernier.

N le 2 dcembre 1928, trop jeune pour avoir pu participer la guerre de 39/45, et trop g pour tre rappel en Algrie, il avait fait son service militaire en Allemagne, l'poque o le monde avait tutoy le risque de l'anantissement nuclaire, priode d'extrme tension plus connue sous le nom de " guerre froide ".
Roger n'avait donc pas le statut de " combattant ", et c'est en qualit de " sympathisant des anciens combattants dans l'esprit de Ren CASSIN " qu'il adhra notre association en 2001.

Et c'est donc pour " servir " qu'il accepta de rejoindre le conseil d'administration o il fut lu lors de l'assemble gnrale du 2 fvrier 2007.
Au sein du Conseil, il occupa pendant un temps la fonction de " charg des relations avec le Mairie ".

Il fut, avec son pouse Michle, un membre actif de plusieurs autres associations locales et en particulier, la " Maison des jeunes et de la Culture " dont il assura la prsidence pendant plusieurs annes.

Cet engagement permanent au service des autres lui valut d'tre dcor de la mdaille de la Jeunesse et des sports, rcompense qui vint s'ajouter la mdaille d'honneur du travail qui avait sanctionn toute une vie de labeur au sein de grandes entreprises nationales.

Les anciens combattants s'associent la douleur de toute sa famille et des ses proches et les assurent de leur sincre compassion.

Accueil
Le Beausset
Roger LEPRAND
Dcd le 16 janvier 2017

Lettre aux candidats

Lettre aux candidats
Accueil
Madame, Monsieur le candidat,

L'Union fdrale des associations franaises d'anciens combattants, victimes de guerre et Jeunesse, officiellement cre le 22 fvrier 1918, qui eut pour prsident M. Ren Cassin, Compagnon de la libration et prix Nobel de la paix, forte aujourd'hui de prs de 85000 membres rpartis dans 81 fdrations, dsire connatre vos intentions l'gard du monde combattant dans l'hypothse de votre lection la dputation.
Nous sommes arrivs au moment o trs rares seront les dcideurs politiques ayant un lien direct avec le monde combattant. C'est l une source d'inquitude d'autant plus forte qu'il existe dj, depuis quelque temps, un contentieux avec certains politiques qui n'ont pas hsit remettre en cause le droit rparation. Si la mconnaissance des anciens combattants est parfaitement excusable, l'ignorance de l'Histoire et de la Mmoire ne l'est pas.
Nous avons l'honneur de vous interroger sur les principaux sujets de proccupation concernant le droit rparation et le devenir des ressortissants de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG). Nous souhaitons vos rponses au plus tt, afin de pouvoir les rpercuter vers nos adhrents, impatients de dtenir ces informations.
Ces questions portent sur ce que seront vos choix en matire de Droit Rparation et de Devoir de Mmoire. Elles expriment galement, de faon plus prosaque, le besoin de prcisions sur l'volution voulue par vous sur des points particuliers d'inquitude.

1 Secrtariat d'Etat charg des Anciens combattants et de la Mmoire patriotique

Le secrtariat d'Etat aux anciens combattants et la mmoire ne figure plus dans l'organigramme du nouveau gouvernement.
Pour les anciens combattants c'est une immense dception et, pour dire les choses, la probable origine d'un ventuel futur " casus belli ".
Les citoyens qui a t reconnue la qualit de combattant ne sont pas tout fait comme les autres. De grands hommes l'ont jadis affirm, la Nation leur est redevable, et il serait naturel qu'on leur accorde un interlocuteur gouvernemental du rang de secrtaire d'Etat, tous le moins.

Vous engagez-vous uvrer pour que soit remis en place un interlocuteur du Monde combattant et de la Mmoire d'un rang au moins gal celui de secrtaire d'Etat ?

2 Evolution du Droit Rparation

Ce droit s'est attach reconnatre le prix du sang vers pour la France par ses soldats. Il a toujours t li au principe d'oprations de guerre l'extrieur de nos frontires ou contre un Etat dclar notre ennemi, dont les armes taient prsentes sur le sol franais.
Le monde a chang et aujourd'hui la guerre qui nous est faite ne l'est pas du fait d'un Etat mais du fait d'une idologie totalitaire qui se veut universelle. Capable d'enrler ses criminels dans notre population, elle se droule sur notre sol. En crant la mdaille de Victime d'attentat, dcerne par le prsident de la Rpublique, la France reconnait ainsi comme " fait de guerre " les actes de terrorisme. Face cet ennemi, elle engage les soldats de l'opration " sentinelle ", les gendarmes et policiers de nos forces de maintien de l'ordre et les sapeurs-pompiers. Tous ces personnels sont missionns par l'Etat et risquent leur vie dans l'accomplissement d'une mission qui, selon le moment, s'inscrit dans le cadre du maintien de l'ordre ou bien dans celui d'une vritable situation de guerre.
Ce sont des combattants franais, pourtant la reconnaissance qui leur est due n'intgre pas cette notion qui ouvre droit rparation, principalement pour ceux participant effectivement la rduction de terroristes.

Envisagez-vous de reconnaitre ce droit pour ces personnels missionns par l'Etat dans ce type d'oprations sur notre sol ?

3 Revenue minimum de reconnaissance

Faisant suite aux conclusions d'un groupe de travail runissant des parlementaires, des associations d'anciens combattants et des reprsentants de l'administration, l'instruction du 31 aot 2007 du directeur gnral de l'office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) avait institu une aide diffrentielle en faveur des conjoints survivants destine ses ressortissants (ADCS) .
S'agissant d'un dispositif d'action sociale de l'ONAC-VG, il n'tait rgi par aucun texte lgislatif ou rglementaire.
De ce fait, et suite un jugement rendu par le tribunal administratif de Paris en date du 27 octobre 2014, il a t dcid de l'abandon du dispositif dit " Aide spcifique au conjoint survivant " (anciennement ADCS) lequel est aujourd'hui remplac par une aide financire alatoire verse en fin d'anne par le fond d'action sociale de l'ONAC.
Considrant que notre Nation ne peut que s'honorer en n'acceptant pas que les citoyens qui ont combattu pour elle, ainsi que leur conjoint survivant, vivent de revenus infrieurs au tolrable, l'Union fdrale a demand qu'un dispositif garantissant un revenu au moins gal au seuil de pauvret reconnu dans le pays de rsidence soit mis en place, par la loi, au bnfice des anciens combattants ainsi qu'aux conjoints survivants d'anciens combattants, et intgr au droit rparation.

Envisagez-vous de proposer et de dfendre une loi mme de transformer ce qui est dsormais peru comme une blessante aumne charitable en une composante intangible du droit rparation ?

4 Devoir de Mmoire

Les annes du centenaire de la premire guerre mondiale ont t et sont encore l'occasion de mettre en exergue le devoir de mmoire pour tous. C'est bien. Pourtant, dans le mme temps, l'volution des programmes scolaires a modifi en profondeur l'enseignement de notre histoire qui est l'ossature de cette mmoire et de notre citoyennet franaise. Ces modifications, ds les petites classes, sont faites au profit de l'tude d'une histoire plus universelle qui, si elle dmontre l'existence de plusieurs histoires, n'a qu'un caractre pdagogique. Elle n'est pas formatrice et elle n'est surtout pas fondatrice de notre citoyennet. L'Education nationale qui dtient, au plus haut niveau, le devoir de mmoire, dtient dans le mme temps le rle indispensable dans le dveloppement du sentiment d'amour de la France passant par cette mmoire et qui forme le citoyen.
Notre Education nationale est le creuset fondamental dans lequel est fondue la citoyennet franaise. Au moment o, pour des raisons souvent culturelles, l'lve peine encore possder pleinement l'usage et l'criture de la langue franaise indispensable sa russite scolaire, gage essentiel de notre citoyennet, est-il judicieux de compliquer cet apprentissage de la citoyennet par l'tude des langues communautaires ?

Envisagez-vous d'uvrer afin de remettre la culture de la citoyennet franaise au cur des programmes de l'Education nationale et particulirement en classe de primaire ?

5 Questions spcifiques

Depuis de nombreuses annes, nous uvrons pour faire voluer le Droit Rparation sur des points devenus rmanents :
Evolution du point d'indice : rattrapage et rapport constant
Pension des conjoints survivants des grands Invalides de guerre : chantier en cours
Demi-part fiscale 74 ans : maintien
Carte du combattant pour les AFN entre le 2 juillet 1962 et le 1er juillet 1964 : crer
Zone ou territoire de combat, sans notion d'acte de guerre, ouvrant droit la campagne double sur des priodes conscutives ou non pour les AFN.
Ces points sont parfaitement connus du Dcideur politique qui, souvent, a dj uvr pour leur volution.

Envisagez-vous de poursuivre dans la voix de l'amlioration de chacun de ces points ?

6 OPEX

L'anne 2016 a vu la cration d'une " carte famille des blesss de guerre ", c'est important.
Cependant, le combattant OPEX diffre par e nombreux aspects de ses prdcesseurs comme ceux d'AFN. Il appartient aux associations du monde combattant d'voluer afin de prendre parfaitement en compte ces diffrences pour que ces derniers ne soient pas lss.
Toutefois, il existe une spcificit de l'OPEX qui le diffrencie fondamentalement des anciens, elle est une consquence directe de la professionnalisation de l'arme. Contrairement au soldat appel, le soldat de mtier a trs souvent charge de famille et, de faon tout fait normale, le commandement n'a pas prendre en compte ce fait quand il dsigne le personnel devant partir en oprations.
On peut ainsi constater un impact important et souvent traumatisant sur la vie de ces familles.
Envisagez-vous d'uvrer afin de faire bnficier ces familles du droit rparation ds lors qu'en consquence, elles deviennent victimes du fait de guerre ?

Le prsident dpartemental


Communiqu? UF

Accueil
L'Union fdrale s'inquite de l'absence d'un Ministre ddi aux Anciens combattants et la Rparation qui leur est due.

La diminution naturelle de leurs effectifs, qui est aussi la marque de l'absence de conflit majeur, ne peut en rien justifier l'abandon par l'Etat d'un Devoir moral envers ceux qu'il a missionn et qui risquent leur vie pour cette mission.

L'Union fdrale rappelle que le fait de guerre o des soldats franais sont impliqus n'appartient qu' la dcision du seul Prsident de la Rpublique. Ne pas dsigner un responsable spcifique aux Anciens combattants ou amalgamer un Secrtaire d'Etat dans un autre Ministre sans qu'il dispose de la comptence d'un ministre aurait comme effet immdiat d'abaisser au rang de la simple dcision administrative ce qui ressort de la mission premire du Chef de l'Etat : la scurit des citoyens.

La Crmonie d'investiture du Prsident de la Rpublique a rappel tous qu'il tait d'abord ce chef qui revient d'assumer cette scurit de tous y compris par la guerre. Ce symbole doit recevoir une suite logique.


Communiqu de l'Union fdrale
Nouveau Gouvernement

Communiqu? UF 11 07 2017

Communiqu de l'Union fdrale
11 juillet 2017
Accueil

PLF 2018

Par le dcret n2017-1182 du 20 juillet 2017 paru au J.O du 21 juillet
1,6 million d' (M) en autorisations d'engagement et 1,2 million d' (M) en crdits de paiement sont annuls sur le programme 167 " Lien avec la Nation et son arme " de la Mission " Anciens combattants, mmoire et liens avec la nation ". Ces annulations portent sur des crdits sans emploi.

25 millions d' (M) en autorisation d'engagement et en crdits de paiement sont annuls sur le programme 169 " Reconnaissance et rparation en faveur du monde combattant " de la mme Mission. Ces annulations anticipent des dpenses moindres sur les paiements des diverses prestations et sur des mesures de pilotage des subventions verses aux oprateurs publics.
Annulation de crdits ddis aux anciens combattants
Accueil
Commission de la dfence du 12 octobre
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4983864_59df169039c5b.commission-de-la-defense--credits-2018--representants-d-associations-d-anciens-combattants-12-octobre-2017?timecode=6184700
Commission largie Assemble nationale 25 octobre
http://www.assemblee-nationale.fr/15/budget/plf2018/commissions_elargies/cr/c003.asp
Rapport pour avis de M.Philippe MICHEL-KLEISBAUER
http://www.assemblee-nationale.fr/15/budget/plf2018/a0277-tI.asp

Jacques Dusein

Accueil
Le Beausset
C'est durant les festivits lies la fte nationale que nous avons appris avec consternation le dcs de notre camarade et ami Jacques DUSEIN.
Volontaire pour terminer son temps d'incorporation en Indochine, il y sjourna de 1953 1954 comme sous lieutenant au 35me RALP de Tarbes.
Brevet parachutiste en 1953, Jacques DUSEIN est engag dans plusieurs oprations au Tonkin, Annam et Laos.
Rappel en Algrie en 1956, il retrouve son rgiment en tant que lieutenant et participe au conflit, essentiellement dans les Aurs.
Il est dmobilis en 1957 avec le grade de capitaine, il conduira ensuite une carrire d'ingnieur spcialiste en matriel mdical.
C'tait un homme dynamique et entreprenant qui s'tait engag sans retenue dans la vie associative de son village d'adoption, tant avec les anciens combattants que dans le domaine sportif. Il faut dire qu'il dtenait un palmars impressionnant en arts martiaux, il tait en effet 4me dan de judo, 5me dan d'akido et 5me dan de kyudo (tir l'arc traditionnel japonais).
Enseignant ces disciplines durant de longues annes, il tait l'origine de la cration du SCAMB, association des sports de combat et arts martiaux du Beausset dont il fut un des prsidents.
Trs impliqu dans notre association, il fut le porte drapeau de l'Amicale des anciens combattants d'Indochine du Beausset, avant d'en prendre la prsidence aprs le dcs de Robert BESNARD, en 2012.
Administrateur assidu de notre association, il tait devenu pour nous la rfrence, le grand ancien dont la sagesse immense nous donnait les cls indispensables la conduite de notre action au service du monde combattant.
Il tait mari et pre de cinq enfants ; n le 17 dcembre 1928, il nous a quitt ce 14 juillet dans sa 89me anne.
Jacques DUSEIN tait titulaire de la Croix de guerre des TOE, de la Croix du combattant volontaire, de la Croix du combattant, de la Mdaille coloniale, du titre de reconnaissance de la nation, des mdaille commmoratives " Indochine "et " Algrie " et de la mdaille de la Jeunesse et des sports
C'est avec une profonde tristesse que nous prsentons son pouse Bella, ses enfants, proches et allis nos plus sincres condolances.

Jacques DUSEIN
Dcd le 14 juillet 2017

ANCGVM

De : Herv Bonnier
Date : 13 octobre 2017 22:19
Objet : association croix de guerre et valeur militaire


Titulaire de la croix de guerre des TOE, membre de l'association des croix de guerre et valeur militaire et rsidant dans le Vaucluse, le prsident nationale m'a donn pouvoir afin de crer une section interdpartementale de l'ANCGVM.
A cette occasion, et m'appuyant sur la connaissance de vos dpartements et votre cohsion, je me permets de vous solliciter afin de vous demander si vous auriez parmi vos membres des titulaires de la croix de guerre, valeur militaire ou de la mdaille de la gendarmerie.

Dans l'attente de vous lire
Bien Cordialement
Herv Bonnier


Accueil

Unit?s combattantes

Units combattantes
Vous trouverez dans cette page les listes (non exhaustives) des units reconnues combattantes dans les divers conflits qui sont susceptibles d'ouvrir droit obtention de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la Nation.
Ces listes sont volutives, elles seront mises jour ds que nous prendrons connaissance des ventuels ajots ou modifications.
Accueil
Marine
Terre
Gendarmerie

Nos deuils

Nos deuils
Accueil
2017
Notre ami Roger LEPRAND nous a quitts le lundi 16 janvier. Ces obsques ont t clbres le vendredi 20 janvier en l'glise du Beausset.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Roger%20Leprand
Nous dplorons avec tristesse le dcs de notre camarade Edouard FRAVAL survenu le 31 dcembre dernier. Sa dpouille a t inhume le 4 fvrier au cimetierre de Beausset
http://www.union-federale-du-var.com?page=E.%20FRAVAL
C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le dcs de notre amie Marie, pouse de notre camarade Jean Claude Muller. Ces obsques ont eu lieu au Beausset le 10 mai.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Roger%20Leprand
Nous avons appris avec tristesse et consternation le dcs de notre camarade Jacques DUSEIN. Ses obsques se sont droules le mercredi 19 juillet 2017 La Seyne.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Perez
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Dusein
J'ai le pnible devoir de vous informer du dcs, samedi 30 janvier, de notre camarade Victor ROUGIER. Ses obsques se sont droules le jeudi 4 fvrier au funrarium de La Seyne.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Victor%20Rougier
Nous venons d'apprendre avec consternation le dcs de notre camarade Jean Pierre BUSSO survenu le 17 janvier 2016.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Joseph%20Bodio
http://www.union-federale-du-var.com?page=JP%20Busso
http://www.union-federale-du-var.com?page=JP%20Busso
C'est avec tristesse que nous avons appris le dcs de notre camarade Yvon PARLETTO dont les obsques ont t clbres le lundi 18 juillet au funrarium de La Seyne
2016
J'ai le triste devoir de vous informer du dcs de notre camarade Guiseppe BODIO survenu le 4 octobre. Ses obsques se sont droules le mardi 6 octobre La Cadire.
http://www.union-federale-du-var.com?page=Joseph%20Bodio
Le jeudi 8 janvier, nous apprenions le dcs de notre ami Guy VICTOR. Ses obsques se sont droules le samedi 10 au Beausset
http://www.union-federale-du-var.com?page=Guy%20Victor
Le vendredi 6 mars, nous avons appris le dcs de Serge VEZ. Ses obsques ont eu lieu au Beausset, mercredi 11 mars 10 h 00
http://www.union-federale-du-var.com?page=Guy%20Victor
http://www.union-federale-du-var.com?page=Serge%20Vez
Nous avons appris avec tristesse et consternation le dcs de notre camarade Jacques PEREZ. Ses obsques se sont droules le mardi 7 avril 2015, en l'glise de Sanary
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Perez
Nous avons appris avec tristesse le dcs de notre camarade Joseph RIZZO. Ses obsques civiles se sont droules le mercredi 8 avril 2015, au Beausset
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Perez
Nous avons appris avec tristesse le dcs de notre camarade Joseph TROTOBAS. Ses obsques civiles se sont droules le mardi 16 juin 2015, au Beausset
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20Perez
http://www.union-federale-du-var.com?page=Trotobas
2015
Jacques RICHARD : 09 dcembre 2014
http://www.union-federale-du-var.com?page=Jacques%20RICHARD
Gaston HERMITTE : 11 dcembre 2014
Dsir CASTELLANO : mars 2014
http://www.union-federale-du-var.com?page=Castellano
http://www.union-federale-du-var.com?page=Castellano
2014
Le Beausset

Centenaire UF

Union fédérale-UNC-"Ceux de Verdun"
Toulon
28 novembre 2018
Accueil